« À l’heure de la montée de l’euroscepticisme, je souhaite vous tenir un discours résolument europtismiste : l’Union européenne permet, à l’échelle régionale, le succès d’Airbus, fleuron de l’industrie aéronautique et spatiale. Airbus est indissociable de l’Europe.

Le marché unique profite aussi à l’agriculture régionale, qui occupe la moitié du territoire et emploie 140 000 personnes. Un quart du chiffre d’affaire – 21 milliards d’euros – des secteurs agricole et agroalimentaire provient de l’exportation. Il faut le marteler : l’Occitanie possède le premier vignoble mondial ; 3,25 millions d’hectolitres ont été exportés en 2017, dont 65 % vers l’Union européenne.

Enfin, la Région recevra 2,9 milliards de fonds européens sur la période 2014-2020, soit 500 euros par habitant, auxquels s’ajoutent 3,5 milliards d’euros au titre du plan Juncker pour l’investissement et grâce auquel l’Europe soutient, entre autres, le développement de l’énergie durable : 220 millions d’euros de garanties apportées par la Banque Européenne d’Investissement ont permis la construction d’une centrale solaire à La Découverte (Aveyron), qui alimente en électricité 6 000 foyers environnants par exemple.

L’Europe est notre chance à tous, nous devons la défendre pied-à-pied face à ceux qui veulent la détruire ! »