A l’occasion de l’examen du rapport et du texte de la commission des affaires économiques, le 30 mai 2018, j’ai eu l’occasion de « saluer le travail des auteurs de ce texte et de nos rapporteurs. Je partage une grande partie de leurs analyses, mais je soutiens la position du groupe LaREM, qui est différente. Nous devons faire preuve d’humilité. Ne sommes-nous pas responsables de la situation ? N’est-ce pas les élus qui président les commissions d’urbanisme et délivrent les permis de construire ? Nous sommes donc collectivement responsables. L’action du Gouvernement et cette proposition de loi me semblent complémentaires. C’est un premier pas, mais attention au risque de spéculation : j’imagine que certains vont commencer à acheter des friches dans les centres-villes avec l’espoir de revendre dans quelques années ces immeubles avec de juteux profits grâce aux opérations que nous aurons financées… »

Revoir l’ensemble des interventions