C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la mort de Pierre Mauroy, ancien Premier ministre, ancien Premier secrétaire du Parti socialiste et ancien Président de l’Internationale socialiste

Homme du peuple et homme d’Etat, il aura dédié sa vie aux citoyens et à l’intérêt général, du local au national, de Lille à Matignon.

Son nom restera indissociable des grandes conquêtes progressistes de la deuxième moitié du vingtième siècle : cinquième semaine de congés payés, retraite à 60 ans, abolition de la peine de mort, nationalisations, décentralisation…

Fils de la République et grand Européen, sa vie entière était placée sous le signe des valeurs de solidarité et de justice.

La France perd aujourd’hui un grand homme d’Etat qui a marqué l’histoire de la gauche et de la France. J’adresse à la famille et aux proches de Pierre Mauroy mes plus sincères condoléances.